Aptitude

Les 10 meilleures façons de perdre du poids dans la région du torse


L'exercice peut aider à amincir votre torse.

George Doyle / Stockbyte / Getty Images

Votre torse comprend votre poitrine et votre abdomen et la perte de poids de ces zones nécessite une approche de perte de poids complète du corps, car la réduction localisée n'est pas possible. L'excès de graisse, en particulier la graisse du ventre, met votre santé en danger, augmentant le risque de maladies graves telles que l'hypertension artérielle et les maladies cardiaques. L'intégration de changements dans le mode de vie sain peut favoriser la perte de poids et améliorer votre santé.

Fixer un objectif réaliste

Plutôt que de viser une perte de poids rapide, maigrissez à raison de 1 à 2 livres par semaine. L'American Council on Exercise déclare que cela est réaliste et qu'il est plus susceptible d'entraîner une perte de poids durable. Pour atteindre ce taux de perte de poids, créez un déficit de 500 à 1 000 calories chaque jour grâce à un régime alimentaire et à l'exercice.

Mangez des graisses saines

Manger des graisses saines au lieu de mauvaises graisses, comme les graisses trans, vous permet de faire du bien à votre corps sans stocker de graisse supplémentaire. Une étude de l’American Diabetic Association a montré qu’un régime riche en acides gras monoinsaturés, ou MUFAS, pouvait prévenir la formation de graisse centrale. Ne consommez que de petites portions d'aliments contenant du MUFAS, car ils contiennent beaucoup de calories, mais ils vous aideront à vous sentir rassasié afin que vous n'ayez pas besoin de faire le plein de calories vides. Les acides gras monoinsaturés sont présents dans les aliments, tels que l'huile de canola, l'avocat, les noix de cajou, les noix de pécan, les graines de sésame et le beurre d'arachide.

Réduire les portions

Des portions surdimensionnées peuvent faire des ravages sur votre poids. Manger de plus petites portions peut réduire votre consommation de calories et vous aider à atteindre votre déficit calorique quotidien. Que vous mangiez à la maison ou au restaurant, réduisez de 10 à 15% la taille de vos portions habituelles. Pensez à manger et à boire dans des assiettes, des bols et des tasses plus petits.

Réduire le sucre

Les calories provenant du sucre sont susceptibles d'élargir votre section médiane. Réduire votre consommation de sucre et de produits contenant du sucre - tels que les sodas, les beignets, les bonbons et les biscuits - peut vous aider à combler votre déficit quotidien. Si vous aimez les sucreries, envisagez de le satisfaire avec des fruits, comme des fraises.

Prenez le temps de déjeuner

Sauter le petit-déjeuner peut déclencher des collations malsaines et des excès alimentaires plus tard. Pour éviter cela, prenez un petit-déjeuner sain pour stimuler votre métabolisme. Incluez des protéines et des glucides complexes dans votre petit-déjeuner pour favoriser une digestion lente et une satiété plus longue. Un exemple de petit-déjeuner sain est les céréales riches en fibres avec du lait réduit en gras et des fruits frais; un autre est les blancs d'œufs avec des biscuits de blé.

Effectuer une formation d'intervalle de haute intensité

L'entraînement par intervalles à haute intensité, ou HIIT, peut vous aider à atteindre votre déficit calorique quotidien, car il brûle beaucoup de calories. Les résultats de l’étude publiés dans le "Journal of Obesity" prouvent que la HIIT est plus efficace que d’autres types d’exercice pour réduire la graisse du ventre et du corps. Pour faire ce type d’entraînement, faites un aller-retour entre un entraînement vigoureux et un entraînement moins intense. Par exemple, alternez un jogging ou un vélo modéré de trois minutes et un sprint vigoureux d’une minute. Commencez et terminez toujours HIIT par un échauffement de cinq minutes de cardio léger. Effectuer trois sessions de 25 minutes par semaine.

Renforcez vos muscles

La musculation deux jours par semaine peut favoriser la perte de poids car les tissus musculaires vous aident à brûler les calories plus efficacement et à stimuler votre métabolisme au repos. De plus, lorsque vous perdez de la graisse corporelle, vous aurez toute la définition de vos muscles à montrer. Les exercices peuvent inclure des pressions sur la poitrine, des pompes, des variétés à croquer et des planches avant et latérales.

Gérer les niveaux de stress

Des experts de l'Université du Nouveau-Mexique affirment qu'un stress excessif augmente la production de cortisol dans votre corps, ce qui entraîne la graisse du ventre. Le cortisol déclenche l'appétit pour les aliments gras et sucrés et peut également déplacer les graisses d'autres zones de votre corps vers votre abdomen. Pour mieux gérer le stress, pratiquez la méditation, la respiration profonde ou le yoga.

Dormez suffisamment

Le manque de sommeil peut entraîner un gain de poids car il vous laisse plus de temps pour manger et moins d'énergie pour faire de l'exercice. Il affecte également négativement les hormones, telles que la leptine et la ghréline, qui contrôlent votre appétit. La Harvard School of Public Health recommande de dormir sept à huit heures chaque nuit afin de contrôler les hormones contrôlant l'appétit.

Boire plus d'eau

Lorsque vous pensez avoir faim, essayez de boire un verre d’eau, car parfois la soif est confondue avec la faim. L'eau vous permet de rester hydraté toute la journée et ne contient pas de calories pouvant entraîner un gain de poids. Il peut également remplacer la soude sucrée et vous épargner un excès de calories.